What are you looking for?
Lucien plaies et bosses

Lucien plaies et bosses

Maoowww…. J’ai été absent très longtemps du blog, je le sais et vous m’en voyez fort marri. C’est qu’à force de gambader dans la forêt bellifontaine et de défendre mon territoire, il ne me reste guère de temps pour mes activités inter-espèces…

Néanmoins, je crois que mes maîtres seraient assez contents si je restais un peu plus à la maison. Outre que cet été, j’ai chopé une belle otite à cause d’un épillet (voir ci-dessous)

la cause de mon otite estivale

la cause de mon otite estivale

qui s’était fiché bien profond dans mon oreille gauche, samedi je suis rentré à la maison tout tuméfié, à la grande surprise de mes maîtres.

Ceux-ci ont d’abord pensé que quelqu’un m’avait frappé, et que j’avais une bosse… Pas évident de leur faire comprendre qu’en fait, j’avais un abcès à cause de plusieurs petites plaies, pourtant en voie de cicatrisation, dues à une énième bagarre avec des congénères…

Ca, c’était donc moi il y a 2 jours :

photo

Voyant que vraisemblablement la « bosse » ne diminuait pas, mes maîtres n’ont pas eu le choix : direction les urgences vétérinaires… un 11 novembre. Mais on a eu du bol : pas d’attente, prise en charge immédiate (il faut dire qu’il était 9h du mat’). Après une anesthésie générale et une vidange de l’abcès en bonne et due forme, j’ai pu rentrer chez moi en quelques heures.

Par contre, le châtiment est sévère : nettoyage de plaies 2 fois par jour avec de l’Hibisol, antibiotiques (Antirobe), interdiction de sortir (ça, ça me fait moins marrer) et surtout, une espèce de machin en plastique qui m’empêche non seulement de me gratter mais aussi de marquer. Et ça, ça ne me fait pas marrer du tout. Voyez plutôt :

DSCF4005

DSCF4007

Voilà voilà… j’en ai jusqu’à au moins samedi comme ça. Moralité aussi au passage pour mes maîtres : plein de remords, ils se disent qu’il serait peut-être plus avisé de nettoyer à chaque fois mes plaies « post-baston », même quand elles ont l’air bénignes ou déjà cicatrisées, au lieu de respecter ma liberté et de me laisser « en l’état ».

Pour ma part, ça m’apprendra à faire le malabar avec les chats du quartier. Mes fans féminines vont devoir se passer de moi pendant quelques jours… Quant à mes adversaires, qu’ils en profitent, I’ll be back !!

(J’entends Maman qui crie, peut-être que je n’aurais pas dû écrire ça….)

De toute façon, je suis trop crevé. Monde de merde.

DSCF4012

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* = Champ requis