What are you looking for?
Le refuge AVA, maison de retraites pour les animaux
7 décembre 2014
2854 visites

Le refuge AVA, maison de retraites pour les animaux

P1 maison neige

Le refuge sous la neige

On ne présente plus le refuge de Cuy-Saint-Fiacre, Aide aux Vieux animaux, repris par Thierry Bedossa en 2003. Ce refuge a la particularité non seulement d’offrir un cadre de vie agréable à ses pensionnaires, mais en plus d’être une maison de retraite pour les animaux vieillissants. Fanette Baraya et Kosma Brijatoff, qui le gèrent au quotidien, ont accepté de nous en parler un peu plus.

1/ Pouvez-vous nous faire un rapide historique de la maison de retraite d’AVA : est-ce que cela existait dès l’ouverture du refuge? D’où est venue cette idée ?

AVA est un ancien domaine agricole transformé en refuge atypique il y a plus de 25 ans par un couple de passionnés, Maxime et Jenny. Dès le départ, la mission était l’accueil des animaux vieillissants en proposant un véritable lieu de vie. Révoltés par les conditions d’accueil en refuge classique (box individuel, peu d’espace,…), ils voulaient proposer avant tout un lieu adapté à la vie des animaux et leur bien être. L’association AVA a été créée en 2003 par le Docteur Thierry Bedossa. Aujourd’hui nous hébergeons au quotidien près de 500 animaux (chiens, chats, chevaux, vaches, daims, pigeons) sur un domaine de 75 ha.

2/ C’est une possibilité originale et rare : le refuge est-il vraiment le seul à faire cela en France ?

Nous avons la chance de disposer d’un vaste domaine en Normandie, avec son climat tempéré, optimum pour les animaux (et les végétaux !). Notre volonté est de proposer un véritable lieu de vie avec le bien-être animal comme élément central. Nous essayons de faire adopter nos pensionnaires, mais la majorité d’entre eux vont finir leurs jours à nos cotés. Nous tachons de leur proposer l’environnement le plus favorable et adapté possible, favorisant les interactions positives entre congénères et avec les humains. Nous articulons notre réflexion et notre travail autour de compétences complémentaires : vétérinaire, auxiliaire vétérinaire, soigneur animalier, scientifique éthologue, éducateur canin, technicien. Cette approche unique aujourd’hui nous permet d’avoir une démarche objective et en constante évolution / amélioration. L’un des enjeux principaux étant de réussir à appréhender et prendre en charge chaque individu, intégré au sein d’une grande collectivité.

P4 Aligo5

3/ Quels sont les « profils » des « vieux » pensionnaires ? Chiens, chats abandonnés, confiés parce que leurs maîtres ne pouvaient plus s’en occuper, animaux impossibles à placer ? 

Aujourd’hui, beaucoup de personnes et d’animaux vivent aujourd’hui des situations insolvables : personnes hospitalisées, maison de retraite, changement de vie, animaux vieillissant dont la vie en appartement est très compliquée… Il existe des multitudes de raisons pour placer un animal mais jamais par facilité ou par plaisir. Nous ne parlons jamais d’abandon mais de placement, nous sommes là pour essayer d’apporter des solutions à des animaux dont leur environnement de vie n’est plus adapté à leurs besoins. Il est évident que des animaux âgés sont très difficilement adoptables, et nécessitent un lieu, une prise en charge et une surveillance particulière. Il est donc essentiel aujourd’hui de pouvoir avoir une solution en cas de besoin pour éviter une éventuelle euthanasie à un animal encore bien portant. Nous n’avons pas de limite d’âge ou de profil type, simplement des animaux que nous essayons d’accompagner le mieux possible, comme pourrait le faire une maison de retraite pour humains.

4/ Concrètement, comment cela se passe-t-il au quotidien ? Quelle est la journée type ?

Nous assurons une présence terrain constante et les imprévus font partie de notre quotidien. Travailler avec du vivant implique une présence 7 jours sur 7, 365 jours par an. Nous organisons donc le travail de nos équipes toute l’année afin d’assurer un encadrement optimal de notre collectivité et de chaque individu.

P16 La belle eìquipe2

La belle équipe !

Nos matinées sont consacrées au nourrissage, nettoyage et soins. Nous faisons en sorte de varier au maximum le travail de l’après midi avec beaucoup de sorties de chiens et aménagements pour les autres, afin de faire diversifier leur quotidien.

5/ Racontez-nous une ou deux histoires marquantes ou représentatives.

Il y en aurait des centaines à vous raconter tant chaque individu est une histoire qui nous touche de manière différente mais toujours profonde. Nous avons eu la grande chance d’accompagner Olga et Peluche, une golden et une caniche qui ont grandi ensemble. Nous les connaissions depuis de nombreuses années, car nous les gardions pendant les grandes vacances. Elles faisaient « partie de la maison », même si elles ne passaient qu’un mois par an chez nous. Nous ne pouvions envisager un été sans leur présence, Olga toujours collée à nous pour des câlins, et Peluche petite chose toute fragile qu’il fallait avoir dans les bras à longueur de journée. L’été dernier, elles sont passés leu dernier été chez nous, leur petits corps devenu trop vieux pour retourner chez leur maitresse. Elles sont parties comme elles ont vécues, ensemble.

p10 Olga et Peluche3

Fanette avec Olga et Peluche

Il y a eu Diane aussi, une labrador de vingt ans, qui a battu tous les records chez nous. Elle était devenue incontinente chez elle, et la gestion était devenue trop dure pour sa maitresse, qui a décidé d’offrir une belle retraite à sa chienne chez nous. Diane nous a épatés par son courage et sa patience avec nous, et sa force de vie. Toujours prête à se dorer au soleil, ou faire des grands tours du jardin. Elle était dans son petit monde mais aimait nos caresses et nos attentions. Sa maitresse venait la voir tous les weekends et passait des moments privilégiés avec elle. Diane a attendu sa maitresse, qui a pu lui dire au revoir et la remercier d’avoir été la chienne qu’elle a été. Tous ces individus qui partagent ces moments de vie avec nous, restent en nous, d’une manière ou d’une autre.

6/ Un message à faire passer ?

Nous avons besoin de votre soutien ! Association indépendante et encore aujourd’hui peu connue, nous avons besoin de votre aide pour nous faire connaître et nous aider à financer notre mission. 66% des dons déductible dans la limite de 20% de l’impôt sur le revenu.

Taiga noel

Retrouvez les dernières actualités d’AVA dans la lettre d’information 2014 du refuge :

et sur le site www.avarefuge76.com

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

9 Responses

  1. Bonjour, j’ai récupéré un chat qui appartenait à une amie de la famille décédée.
    Or je viens de m’apercevoir que ma fille était allergique et celui lui déclenchait de grosses crises d’asthmes.
    Je souhaiterais vous confier le chat âgé de 14 ans.
    Pourriez vous le récupérer ?
    Cordialement.

    1. Pet in the city

      Bonjour, il faudrait contacter directement le refuge AVA, car nous ne sommes pas nous-même un refuge !! Je vous donne les coordonnées par mail.

  2. chainon

    Bonjour je dois donner mes chats car je déménage le 12 septembre 2015 ,le nouveau propriétaire ne veux pas d’animaux pouvez vous me les prendres

  3. cama dominique

    bonjour

    un maitre vient de deceder en laissant un chat âgé de 11 ans vivant en appartement ;
    y a t il une adresse dans le 65-le 32- 40-64 d une association comme al votre recueillant les animaux laissés à l’abandon par la famille…
    merci de me contacter par mail

    cordialement

    1. Pet in the city

      Bonjour Dominique, je vous ai répondu par mail à l’instant. Tenez-nous au courant.
      Bonne journée,

  4. catherine

    Je connais une dame de 85 ans qui a 3 chats.
    Elle voudrait connaître l’adresse d’une association pour récupérer ces chats lors de son admission en maison de retraite. Elle se trouve en savoie dans le 73.
    Remerciements

    1. Pet in the city

      Bonjour Catherine, malheureusement je ne connais pas spécialement les associations qui officient dans le 73, le plus simple serait d’appeler la SPA locale. Sinon, savez-vous s’il serait possible de confier ces chats à des personnes de l’entourage de cette dame ? Ce serait mieux pour eux et leur éviterai la vie en refuge…
      Bonne journée à vous,
      Emmanuelle

  5. legrand

    Bonjour
    Merci de me preciser si vous etes independant ou si vous dependez d’un organisme SPA, Assistance aux animaux Etc……

    1. Pet in the city

      Bonjour,
      Ava est un refuge indépendant et ne dépend pas d’autres organismes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* = Champ requis