What are you looking for?
Forcé d’être vegan, un chaton manque de mourir
18 mars 2016
22082 visites

Forcé d’être vegan, un chaton manque de mourir

Le Herald Sun australien raconte un cas particulièrement révélateur du dangers des idéologies, et de leurs conséquences néfastes sur les animaux…

Leanne Pinfold est vétérinaire au Lord Smith Animal Hospital de Melbourne. Un matin, deux propriétaires, qui se déclarent vegan, lui apportent leur chaton. Nourri de pommes de terre, de pâtes et de lait de riz, le chaton est dans un état de santé extrêmement critique.

« Il était extrêmement faible et il est tombé dans le coma à peine entré dans la salle de consultation. Il ne manifestait quasiment plus aucun signe vital« , raconte le Dr. Pinfold.

Le chaton a été hydraté par intraveineuse, placé sur un matelas chauffant et nourri de viande. Il a passé trois jours à la clinique, à la suite de quoi il a pu rentrer chez lui. Au passage, ses propriétaires ont reçu de la viande à lui administrer (avec, sans doute, une petite engueulade en prime).

En 11 ans d’exercice, le Dr. Pinfold n’avait jamais vu un tel cas : « Les chats sont de purs carnivores, ils ont besoin de viande pour survivre. Si certaines personnes veulent un animal de compagnie qui ne mangent pas de viande, qu’ils prennent plutôt des lapins! Etre respectueux du bien-être animal, de la vie en général, c’est aussi respecter le régime alimentaire propre à la biologie de chaque individu. On ne peut pas entrer une idéologie dans la tête d’un chat à coups de marteau. De toute façon, un chat privé de viande cherchera à l’obtenir par d’autres moyens : il chassera et tuera la faune locale. »

Donc au cas où un doute subsisterait : non, les chats ne sont pas faits pour être vegan. Et ils ne sont sans doute pas les seuls…

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

60 Responses

  1. Mousseau

    Un peu de sérieux. Je suis végane et j’aurais moi-même de sérieux problèmes de santé si je me nourrissait avec des pommes de terre, du riz et du lait de riz. Dans le genre partial, subjectif et incomplet, cet article bat tous les records. Bravo.

    1. Pet in the city

      Même réponse que sur Facebook : où avez-vous lu une insulte envers les vegan dans leur globalité ? Si insulte il y a, c’est envers « certains propriétaires », et la connerie peut prendre de multiples formes. En l’occurrence, ces propriétaires-là ont fait la connerie de nourrir un chat avec un régime alimentaire vegan. Par ailleurs je suis navrée, mais n’importe quel vétérinaire ou biologiste vous répondra que nourrir un félin, carnivore par définition, avec une alimentation végétalienne, est un non-sens.

      1. Lisa pachas

        En fait je n’ai pas compris l’article je crois, en quoi les patates du lait de riz et des pâtes constitue un régime vegan???? ou est le rapport entre les deux,?

        1. Lisa pachas

          ce chat a subi un régime mono alimenté néfaste à sa santé car c’est en effet un carnivore (enfin si vous le nourrissez UNIQUEMENT avec de la viande il sera mieux mais carencé également puisque dans la nature en mangeant des proies il ingère également le contenu de leur estomac et des os ce qui constitue un régime complexe) , mais le mot vegan n’a aucunement sa place ici, si ce n’est pour racoler un maximum…

          1. Chevre Feuille

            Je pense pouvoir me baser sur les nombreux diplômes et distinctions que je possède en biomedecine et nanophilosophie pour déceler dans de nombreux commentaires une forte tendance a l’irritabilité de la part de nombreux vegan. Signe révélateur des nombreuses carences que créent ces régimes alimentaires idiopathiques et débilitiants.

            Bien cordialement.

    2. momo

      Peut importe qu’il soit nourrit de pomme de terre ou de légume un chat est un carnivore strict, il n’est pas vegan (de même pour le chien et furet)!
      D’ailleurs n’oublions pas que le terme végétarien ou vegan à été crée uniquement pour l’homme même un lapin on dit de lui que c’est un herbivore. Donc non, le chat (ni le chien ni le furet) n’est un herbivore, ni même un omnivore!

    3. dauriac

      vous confondez humains et félins. nous pouvons supporter un régime sans protéine animale, même si notre régime historique s’y oppose, mais pas un félin. ne cherchez pas la petite bête non plus!

    4. Julio

      c’est exactement ce que j’allais écrire…et un chaton ça doit plutot téter non? avec les idéologies de certains à séparer trop tot le bébé de la mère, parce que l’on veut NOTRE petite boule de poils…ça crée des carences et pas seulement physiques

  2. Veny

    Il suffit de trouver une alimentation étudiée. Ne pas confondre tout. Ne condamnez pas le veganisme sur un cas si exagéré, svp, soyez plus sérieux

    1. Pet in the city

      Où avez-vous lu que nous condamnions en bloc le veganisme ? SVP, soyez plus attentif 🙂

      1. doro

        C’est l’hôpital qui se fout de la charité c’est vous qui attisez ce genre de commentaire avec un titre comme celui-ci. Si ce titre n’est pas à charge contre les vegan qui applique le veganisme jusqu’à leur animaux qu’on me pende, je ne sais plus lire! N’importe quoi !
        C’est vraiment votre titre le problème et ne me dites pas qu’il n’a pas été choisit minutieusement… Mais vraiment ce genre de chose m’énerve car on rapproche 2 termes vegan est mort et résultat c’est tout ce que l’on retiendra, alors que le sujet est la « maltraitance » plutôt le manque de vigilance des maîtres…
        Je le répète mais votre titre est mauvais est racoleur.

      2. Sarah

        Le problème, et vous le savez très bien, c’est que les articles en général (sur la toile comme dans les journaux) adorent jouer des cas extrêmes pour en faire des généralités. Vous savez très bien qu’il existe des personnes qui vont faire l’amalgame et se conforter dans l’idée que: « Pfffff sont vraiment tarés ces bouffeurs de viande! » La preuve en est que j’ai découvert votre article par le partage de votre article sur sa page Facebook et qu’il a dénoncé le veganisme en commentaire.
        Pour info, être vegan c’est être végétalien (pas de viande, pas de poisson, pas de produits issus de l’animal) et ne pas acheter de produits testés sur les animaux. On va plutôt dire que ce chat a été soumis un régime végétarien! Mais bon, les mots et les couleurs, on s’en moque.
        Que ce cas extrême ne soit pas considéré comme une généralité représentant le monde vegan. Votre article, peut-être sans que vous l’ayez voulu, ira malheureusement dans ce sens.

        1. dauriac

          pas tout à fait. être végétalien c’est bannir toute source de protéine animale de l’alimentation. être végan, est, selon moi, une forme d’extrémisme végétalien. pas de protéine animale mais rien qui soit issu de l’animal, comme le miel, la laine, la soie etc… oubliant que même les végétaux consommés sont issus en grande partie de l’animal par la pollinisation. ce genre de dérive peut amener en effet des vegan a bannir les produits carnés de l’alimentation de leur animal de compagnie. ce qui est en soi un non-sens puisqu’avoir un animal de compagnie est contraire aux principes vegan

      3. alelia

        Sans condamnation en bloc, le ton général ainsi que la dernière phrase en suspend indiquent clairement une prise de position sous-entendue, certes, mais réelle… Personne n’est dupe! 🙂

  3. vanessa

    C’est le titre « forcé d’être végan » qui condamne tout le véganisme alors qu’en fait le chaton avait reçu une alimentation très restrictive avec seulement 4 types d’aliments sans ajout de taurine carnitine… Et à la fin d’ajouter « Donc au cas où un doute subsisterait : non, les chats ne sont pas faits pour être vegan. Et ils ne sont sans doute pas les seuls… » Pas les seuls? On condamne qui là? Au fait il y a des véto qui prônent l’alimentation végan mais pour cela il faut encore s’intéresser à ce qui se passe en dehors de France.

    1. Pet in the city

      Le titre correspond à un état de fait, d’après notre source : les propriétaires n’ont pas donné le choix au chaton.
      La phrase finale ne condamne personne, elle émet une hypothèse, nuance.
      Enfin, vu la diversité de nos contenus, on pourrait difficilement nous accuser de ne faire que du franco-français

  4. Cat

    « Et ils ne sont sans doute pas les seuls… »
    Avouez que ça porte à confusion, en particulier les « … ». Vous auriez dû mettre « comme les autres carnivores stricts ».
    Cette dernière phrase rend votre article populiste alors que ça parle d’une question importante.
    Être clair serait bien : Les humains ne sont pas carnivores, ni omnivores, les chats sont carnivores.

    1. Pet in the city

      Et écrire sur un blog autorise aussi, PARFOIS, à donner son opinion.
      La remarque finale n’a rien de populiste. Cette histoire montre à quel point les idéologies peuvent avoir des conséquences dangereuses, c’est tout. Les humains ont parfaitement le droit de choisir leur alimentation. Imposer un régime qui ne lui convient pas à un félin est juste stupide.
      Alors une question : si les humains ne sont ni carnivores ni omnivores, que sont-ils ?

      1. Cat

        Écrire un article non populiste revient à écrire la vérité en principe. Vous venez de prouver que vous étiez partial(e). Renseignez-vous tout simplement. Vous faites un foin sur l’alimentation naturelle du chat, mais les humains ne sont pas faits, eux, pour manger de la viande.

        1. Pet in the city

          Mais bien sûr que je suis partiale ! Bien sûr que je trouve que c’est une connerie monumentale de nourrir un chat de la sorte.
          Sur le populisme, je vous renvoie à la définition du dictionnaire, pas sûr que nous ayons la même.
          Par ailleurs (mais je ne suis peut-être pas bien renseignée?), pour en avoir parlé avec des chercheurs, des vétérinaires (et pas des vendus au lobby agro-alimentaire en plus), il semblerait qu’aucune étude scientifique n’existe à ce jour démontrant que l’humain n’est pas fait pour manger de la viande : alors, quelles sont vos sources ?
          Enfin, personne n’a le monopole de la Vérité avec un grand V, unique et absolue. En tout cas, je n’ai pas cette prétention, contrairement à certains.

          1. Cat

            Là encore, vous prouvez que cet article est bien contre l’idéologie vegan et non pas contre la connerie de deux personnes qui ont nourri leur chat n’importe comment. Vous êtes de mauvaise foi depuis le début.

          2. Pet in the city

            Je suis contre toute forme d’idéologie. Je n’aime pas ça, ça m’angoisse.
            Les humains vegan font totalement ce qu’ils veulent. Nourrir un chat sur un mode vegan, je trouve ça con, et je le maintiens.
            bonne journée

          3. caroline

            je suis vgl, pas forcément vegan philosophique mais de fait oui. J’ai deux chats, nourris aux croquettes carnées, car je ne suis pas totalement convaincue par l’offre de croquettes végétaliennes. Cet article est très orienté et métite les critiques qui lui sont adressées, par son orientation idéologique et ses présupposés fermés. Ce chaton n’avait aucun apport de protéïne contrairement à une alimentation vegan bien menée, même pour un animal de compagnie. Et il manquait probablement de B12. J’espère que les propriétaires se nourrissent eux même mieux car sinon ils finiront dans le même état. Et vos commentaires sont en eux mêmes une démonstration de l’orientation qui a été la vôtre.

          4. Pet in the city

            Je crois que dans ce pays on a encore le droit d’exprimer son opinion sur son blog.
            Après rien ne vous oblige à lire un contenu qui heurte votre idéologie végétalienne.

        2. Caro

          Le carnisme EST une idéologie ! C’est une idéologie qui consiste à consommer la chair d’être vivants sentients alors que nous n’en avons aucun besoin. Votre article est un ramassis de vomi spéciste. L’alimentation de ce chat n’était en rien vegan, l’alimentation vegan est bien plus variée que cela. Personne ne fait le choix de consommer de la chair, cela est IMPOSE aux enfants alors même que la majorité rechignent quand ils savent qu’il s’agit d’animaux morts. Les chats ainsi que les chiens peuvent très bien être vegan avec une alimentation adaptée, et non des patates et des pâtes !

          1. Pet in the city

            Ah bon, alors les félins qui vivent dans la nature, tuent et mangent des animaux, les chats domestiques qui ont accès à l’extérieur, qui tuent et mangent des souris et des oiseaux, sans que personne ne les y pousse, sont donc de sales bêtes spécistes?

      2. Daria

        « Imposer un régime qui ne lui convient pas à un félin est juste stupide. »
        Vous n’imposez donc pas à votre chat de se nourrir de boeuf/poulet ou poisson ? Pensez vous que ces animaux font partie du régime naturel du chat ? Avez vous déjà vu un chat dans la nature attaquer et tuer une vache pour la manger ? Donc ce que vous donnez à votre chat n’est pas naturel non plus sauf si vous chassez des souris et petits oiseaux pour son repas… Du coup si ce que l’on donne à nos animaux de compagnie n’est pas naturel de toute façon, autant choisir de leur donner une alimentation qui ne fera souffrir personne, c’est pour cela que certains font le choix d’une alimentation vegan. Mais il ne faut pas faire n’importe quoi, il existe des croquettes ou de la patée enrichie en vitamines et minéraux essentiels et élaboré par des professionnels (tout comme pour les aliments carnés). Il n’est pas question de leur donner uniquement des pommes de terre et des pâtes, sinon effectivement autant ne pas prendre de chat. Pour plus de réponse aux questions que chacun pourrait se poser : http://vegechat.online.fr/arguments.html

        1. Pet in the city

          Alors je vais vous faire une réponse très simple et extrêmement factuelle : je viens de rentrer chez moi, et vu la quantité de plumes noires éparpillées partout, je peux vous GARANTIR que je ne force pas Lucien (mon chat et la star du blog n’est-ce pas) à tuer des merles et à se nourrir de leur chair. Il le fait tout seul, comme un grand. Instinctivement, pourrait-on dire.
          Dépêchez-vous si vous voulez des preuves en photo, il faut que je passe l’aspirateur.

        2. Pet in the city

          Un chat est un prédateur, s’il a la possibilité de chasser en extérieur, il n’a même pas besoin d’un humain pour se nourrir.
          Donc non, je ne chasse pas d’oiseaux ou de souris pour mon chat, il fait ça bien mieux que moi 🙂

          1. Daria

            Cela n’a rien à voir avec ce dont je parle plus haut, bien sur que la plupart des chats chassent, mais rare sont ceux qui ne subsistent que par ce biais. Et j’imagine même si vous éludez ce fait, que l’alimentation de votre chat n’est pas composée uniquement de merles et que vous lui donnez autre chose, des aliments pas forcément « naturels » donc. Bref on en reviens au même point, rien n’est naturel chez nos chats domestiques, le fait de les avoir chez nous, de leur mettre de l’anti puce, les emmener chez le vétérinaire, de leur donner de la nourriture, et ce dont est composé cette nourriture. Donc il faut éviter de justifier quoi que ce soit les concernant en disant « ce n’est pas naturel » mais plutôt réfléchir à ce qui est bon pour eux, et pour l’environnement (comprenant donc aussi les autres animaux). Là dessus chacun fait son propre choix, le principal étant que le chat soit en bonne santé à la fin, ce qui est aussi le cas avec une alimentation vegan équilibrée et menée avec sérieux et pas selon l’inspiration du propriétaire.

        3. Buxi

          Il se trouve que l’oiseau, la souris ou le boeuf… c’est de la viande !

          Naturellement, le chat mange de la viande.
          Naturellement, si une tranche de jambon traine sur la table, le chat risque fort d’aller chiper le morceau de viande.

          « Du coup si ce que l’on donne à nos animaux de compagnie n’est pas naturel de toute façon, autant choisir de leur donner une alimentation qui ne fera souffrir personne, c’est pour cela que certains font le choix d’une alimentation vegan. »
          ==> oui mais il se trouve que naturellement, lorsque la chat décide de bouffer une souris ou un oiseau, il fait joujou avec, il fait souffrir sa proie. Alors quoi ? Dois-je en déduire que pour vous, la souffrance d’un oiseau ou d’une souris est moins grave que celle d’un boeuf ? Allons… ce n’est pas très vegan tout ça…

          Nourrir son chat à la mode végan, franchement, j’aurais tout vu ! Faut arrêter la drogue les gens !

        4. momo

          «  »Vous n’imposez donc pas à votre chat de se nourrir de boeuf/poulet ou poisson ? » »
          Suivant cette phrase On impose aussi aux chats de Vivre avec nous! Si je l’aiiser mon chat se nourrir seule, tout ce qu’il mangerait ce sont : des oiseaux, des mulot, des rats, des lapins, etc… C’est de la viande, des proies entière a final!

    2. Warfried

      Les humains ne sont pas omnivores? Je n’ai jamais autant rit.
      Si les humains n’étaient pas omnivores, nous ne pourrions tout simplement pas digérer de la viande et en manger sur la durée d’une vie. Revoyez vos sources.

    3. dauriac

      les humains ne sont pas omnivores??? ça ferait donc des millions d’années qu’on se trompe alors??? voilà bien le genre d’ineptie vegan qui font de cette doctrine une secte? et dans le cas présent, un vegan ne devrait pas avoir d’animal de compagnie vu que les principes vegan sont, justement la non-utilisation de tout ce qui peut provenir d’un animal….

  5. jonathan

    Je suis d’accord avec le fait de respecter les besoins alimentaires de chaque individus. Sauf que les chat n’ont pas besoin de viande, ils ont besoin des protéines qui la contienne (comme n’importe quel être à besoin de protéine anyway). En combinant les végétaux adéquats (pas en prenant des patate, des pâte et du lait de riz, ça c’est ridicule. Ils n’y a rien comme nutriment la dedans et c’est stupide). ils possible de nourrir n’importe quel carnivore, même des crocodiles.
    http://www.dogonews.com/2014/5/23/vegetarian-crocodiles-you-better-believe-it

    1. TinyStark

      Heu… Les crocodiles mentionnés dans l’article sont élevés afin d’en faire des vêtements… Il est dit dans l’article que ce régime rend leur peau molle, ce qui en liberté signerait leur arret de mort mais qui est très pratique et prisé en captivité parce qu’on peut en faire des vêtements sympa plus facilement…

      Cool de promouvoir le meurtre et l’exploitation des crocodiles…

    2. alzorglub

      Il ne suffit pas de respecter des apports en protéines et autre taurine, il ne faut pas remplir les intestins d’un chat avec de la cellulose (venue des végétaux) qui irritent leur colon et peux leur causer de graves maladies.
      Carnivore strict ça veut bien dire ce que ça veut dire, les croquettes et autres repas « vegan friendly » caressent les proprios vegans de chats dans le sens du poil tout en leur soutirant un max de pognon, mais ne respectent pas les chats et leur régime carnivore strict.
      Nourrir un chat avec autre chose que de la viande est pour moi une maltraitance, un non respect de la nature de l’animal.
      Un véto « pro-vegan » n’est qu’un escroc qui sera ravi de revoir le chat en consultation quand il sera malade à cause de ce régime, ces gens là devraient être aussi dénoncés pour maltraitance et abus de confiance !

  6. momo

    Manque de précision sur l’histoire mais Bonne article malgré tout qui finira je l’espère par en faire réfléchir plus d’un.

    JE connais beaucoup de végétariens/vegans qui eux Savent nourrir leur carnivore domestique (chat, chien, furet) avec principalement de la viande et pas de céréale! Certains vegans nourrissent même leurs carnivores au Barf ou au Rawfeeding, bravo à eux !!

    1. momo

      Edit * Bon..(et non bonne)

  7. Bon, alors tout d’abord, je me permet d’être d’accord avec l’auteure de ce Blog. Un chat (comme un chien) étant un carnivore strict, il lui faut donc de la viande. Etant un animal APPRIVOISE, il dépend à présent de l’homme. Il faudrait quelque générations sans hommes pour que les animaux domestiques retournent totalement et sainement à un mode de vie sauvage (un excellent documentaire existe sur ce qui se passerait si l’humanité entière disparaissait du jour au lendemain, je vous le conseille).
    En attendant, ils chassent donc pour le plaisir mais préfèrent de loin profiter de « nos bons soins ». Et ceci dit, pour répondre à l’un(e) des intervenant(e)s, dans la nature, un chat est tout à fait capable de bouloter un poulet ou un lapin (ou le rôti d’un kg du voisin, certes moins honorable à chasser…), tout dépend de la taille du chat.

    Alors ok, vous avez vos idéologies, mais elles ont autant de valeurs à mes yeux que la croyance en Dieu/Allah/Bouddha/Odin/Amon-Ré ou l’appartenance à une religion/secte/whatever : Ce sont des choix PERSONNELS, qui ne concernent que VOUS et VOUS SEULS.

    Est ce que je vous force à écouter du Metal sous prétexte que ce genre de musique à un effet libérateur, salvateur et canalysateur d’agressivité (et donc réduisant tout risque de violence verbale ou physique, ce qui conduit à une amélioration de l’environnement humain et donc à la paix dans le monde – joke inside) ? Non.
    Alors pourquoi tentez vous de forcer d’autres personnes à adhérer et suivre vos idées, peu importe vos justifications ?
    Est ce que je me sens ulcérée dés qu’on parle du Metal ou des gothiques même à mot couvert ? Non, j’suis bien dans mes basket, j’assume mes gouts, mes préférences, ma culture, mes différences, mes choix de vie. Et pourtant, dieu sait à quel point on nous diabolise, pire que vous en fait 🙂

    Sur ce, encore une bonne continuation à l’auteure de ce Blog, et bonne continuation à tous les vegans qui vivent leur mode de vie sainement sans se sentir agressé au moindre mot 🙂

    1. Canel

      Étant moi même végétarienne (pour l’instant) et écoutant du metal je peux vous dire que de loin le plus lourd à porter est le végétarisme (je ne parle même pas du veganisme qui, de très loin est dur à vivre (<— pour exemple cet article assez stupide qui les remets sans cesse en cause sans raison valable )).
      Je suis totalement d'accord avec vous, imposer est imbécile. Ce qui me pose le plus problème dans vôtre publication c'est le fait que vous pensez que c'est un choix personnel.
      Or je ne pense pas qu'un choix soit personnel lorsqu'il impose la mort d'être vivants totalement innocents et qui subissent les pires atrocités alors que l'on pourrait très bien s'en passer.

      1. dauriac

        la seule raison valable de remettre en cause le veganisme est justement le nombre d’inepties et de fausses vérités sur lesquelles sont basés ses principes, justement.

  8. David

    Ce n’est pas le régime vegan qui est à incriminer, mais la folie de donner des patates et du riz en exclusivité à un chat ! Et comme par hasard, il y en a toujours pour sauter sur ces occasions pour raconter ce qui les arrange…

    Les croquettes vegan ne sont pas composées de riz et de patates, mais aussi de légumineuses, de légumes, et DE COMPLÉMENTS. ( = tout ce que le chat a besoin pour être en bonne santé, mais produit en labo ou extrait de végétaux… )

    A quand  » Il a nourrit son chat exclusivement avec des os ! A bas le régime carnivore ! « 

  9. Sylvie DEREEPER-BOUSREZ

    Bonsoir,
    Mais qu’est-ce que c’est que cette paranoïa ? Je ne m’attendais pas à un tel lynchage en venant mettre mon petit commentaire ici ! M’enfin… J’ai lu cet article en entier et j’ai tout compris, à tous les degrés… et je n’ai pas relevé la moindre critique ni le moindre haro sur qui que ce soit, vegan or not.
    Je suis (suivre et non pas être) cette journaliste depuis un moment et quand elle veut critiquer, elle le fait intelligemment, arguments et sources à l’appui.
    Je suis d’accord avec elle et avec la vétérinaire australienne qui a révélé ce cas pathétique : on ne nourrit pas un jeune félin de pommes de terre, de pâtes et de lait de riz !
    C’est là tout le problème et non pas de savoir si c’est « bien » ou « mal » d’être vegan ou viandosaure ! Ceci appartient à chacun et nul n’a le droit d’imposer son choix personnel – fut-il pertinent – à quiconque et surtout pas à un être entièrement dépendant !
    Merci de votre attention (ou pas) et bonne fin de semaine à toutes et à tous

  10. 44 oh !!! je suis tout à fait d’accord avec l’article, je suis végtarienne, mais JAMAIS je n’imposerais ça à mes 2 chats ! au contraire, à eux je leur donne ce qu’ils acceptent comme viande , ma chatte est très difficile, et mon chat mange difficilement solide, suite à une fracture de la mâchoire
    honte à ces gens, on aurait d^leur retirer la garde du chaton, car ils ne l’aiment ni ne le respectent, et ils ont failli le tuer ! article partagé ! merci pour les chats

  11. X

    Bonsoir,
    Je suis végétarienne depuis plusieurs années, j’ai moi-même un chat.
    Je lui donne des croquettes, à base de poisson, pour diverses raisons que je n’évoquerai pas.

    Je vous conseille de lire des articles scientifiques vétérinaires avant de crier au scandale, comme cet article, notamment la page 4 :
    http://www.facmv.ulg.ac.be/amv/articles/2001_145_3_05.pdf

    Le chat n’est pas fait pour le régime végétalien.
    Outre son comportement de chasseur, qu’on ne pourra pas lui enlever (attention, certains chats n’ont aucun goût pour la chasse, mais ils sont rares !), il n’a pas la physiologie pour.

    Un simple exemple : la carence en taurine.
    Toutes les protéines n’ont pas la même valeur du fait de leur composition en acides aminés, et toutes les espèces n’ont pas les mêmes besoins en acides aminés.
    La taurine est un acide aminé que l’ont ne trouve en quantité suffisante QUE dans les produits animaux, car elle est synthétisée par les animaux à partir d’autres acides aminés présents dans leur alimentation. (Certes il y en a dans les algues, mais en quantité faible et très variable.)
    « La taurine est nécessaire pour la vision, la contractibilité cardiaque, les fonctions motrice, neurologique, reproductrice et plaquettaire, l’immunité et l’audition. »
    Or le chat n’a pas l’enzyme qui lui permet d’en fabriquer. Il en est génétiquement incapable.
    Donc sans produits d’origine animale le chat dépérit d’une carence en taurine.

    Si le régime végétalien, à la condition d’être bien suivi, est bénéfique pour l’homme sur de nombreux plans, il n’est pas applicable au chat.

    Ce que l’on appelle une « ration ménagère » doit être mûrement réfléchie. Calculée dans ses moindres détails ! Un chat, qui mange 100g d’aliment sec par jour doit recevoir des petites quantités d’une multitude d’aliments pour arriver à l’équilibre macroéléments/microéléments dont il a besoin. C’est laborieux. Je ne m’y lancerai pas. Et hors de question de supplémenter mon chat en quoi que ce soit ; car offrir un régime végétalien à un chat, c’est le forcer à prendre une complémentation chaque jour. Quand bien même quelqu’un aurait le courage de faire tout ça, n’est-ce pas aberrant de le rendre carencé d’un côté pour le soigner de l’autre à coup de comprimés ?

    Végétariens & vegan, cessez d’être offusqués par toute citation des végétariens ou végétaliens, ce ne sont pas toutes des attaques, parfois de simples constatations. Oui, un chat chasse et mange des produits animaux. Et s’il ne le fait pas, il meurt.
    Cet article ne dégage aucune animosité contre les vegans. Il a le seul défaut d’être concis. Mais qui va lire mon long monologue ?

    Une étudiante vétérinaire végétarienne (oui, seulement, désolée) choquée par de telles réactions.

    1. Pet in the city

      MERCI 🙂 pour ces explications médicales, le soutien, et votre objectivité !

    2. Sarah

      Merci pour votre commentaire, bien sûr que c’est scandaleux ce que ces gens ont fait ! Bien sûr que le chat est un prédateur et qu’il DOIT manger de la viande. C’est même plus qu’évident. Le problème est que, quand bien même cet article n’est aucunement fait pour aller contre les vegan, il va provoquer l’effet inverse. Les gens vont faire de ce cas une généralité et se dire qu’on est au final tous des tarés. C’est déjà tellement pas évident quand on vous regarde de travers juste parce que vous dites que vous êtes VG….

    3. Merci oh grand merci!
      Enfin un commentaire (oui long mais super intéressant!) qui donne le sourire.
      Je ne dirais pas mon régime alimentaire, car je ne pense pas que cela soit mon seul caractères pour me présenter ou alors il est au même rang que : je suis blonde ou j’aime les radis…bref je m’écarte un peu du sujet là n.n »
      Je trouve ton commentaire très bien construit, de plus tu argumentes avec une réalité biologique; les animaux dit « carnivores » ont besoin de cette AA appelé taurine qu’ils ne peuvent pas produire.
      Tout comme les humains qui ne peuvent pas produire toutes les AA dont ils ont besoins, mais contrairement à nous, qui pouvons (donc c’est BEL ET BIEN un CHOIX, c’est pas une OBLIGATION car devoir n’est pas pouvoir) combler ce manque via une alimentation végétale ( Le soja et quinoa étant les seuls aliments où l’on peut y trouver toutes les AA dont notre organisme dépend) , les carnivores ne peuvent pas trouver de la taurine ailleurs que dans la viande (comme tu l’as si bien expliqué) .
      De plus, l’alimentation vegan et végétalienne ( ressemblant mais différent) est *pas taper* une alimentation carencée *pas taper bis* , Je m’explique, la vitamine B12 est essentielle au fonctionnement normal du cerveau (elle participe à la synthèse de neuromédiateurs), du système nerveux (elle est indispensable au maintien de l’intégrité du système nerveux et tout particulièrement de la gaine de myéline qui protège les nerfs et optimise leur fonctionnement) et à la formation du sang. Or cette Vitamine B12 ne ce trouve que dans les produits animales (œuf, rognon, foie, crustacés) . Certes certaines céréales sont enrichies par manipulation (industrielle ou scientifique) mais le corps les absorbe mal, du coup : Pas de produits animales + carences = anémie et macrocytose .

      TOUT ça pour dire, que l’alimentation est un choix propre à chacun, avec ses effets bénéfiques et délétères plus ou moins grand. On devrait se nourrir selon son envie-besoin-idéologie sans que cela soit sujet à débat…
      Bref je vous souhaite à tous une bonne journée et surtout , PEACE!

  12. Marie

    La nouvelle cruauté aux animaux… Elle part d’un bon sentiment mais du point de vue de l’animal c’est une catastrophe. En lisant les commentaires je me dis qu’il faudrait bien un permis pour avoir des animaux.
    Bravo aux 2 vegans ici qui ont un QI et un sens commun (ce qui devrait aller sans dire) mais en général, vu de l’internet, ça ressemble beaucoup à une secte rigide, intolérante et arrogante.

  13. Ce qui est le plus fou c’est cette intolérance de la part de gens qui se veulent parfaits… un végan n’a pas à culpabiliser les autres parce qu’ils ne le sont pas , il doit à mon sens dans une certaine mesure expliquer ses choix si on le questionne (et encore si il a envie de répondre , son alimentation et son mode de vie le regarde après tout ) , on assiste à une montée en puissance de ces végans intégristes qui vous reprochent de ne pas être assez VG , je ne suis même pas végétarienne , je mange encore de la viande , du poisson , des produits animaux , je tends juste à réduire ma consommation , pour plein de bonnes raisons, l’une d’entre elles étant la souffrance animale , et à votre avis , l’animal carnivore il ne souffre pas si on le prive d’une alimentation adaptée ? au lieu de faire la morale il serait sans doute plus productif d’encourager ceux qui veulent essayer une alimentation moins carnée que de les incriminer (j’ai encore vu y’a pas longtemps des végan s’acharner sur une pauvre blogueuse cuisine végétarienne , ha ben quand même elle pourrait faire un effort ^^ ) , enfin en attendant je continuerai à donner de la viande et des croquettes à mes trois chattes , elles semblent apprécier ^^

  14. Sarah

    C’est quand même aberrant de bêtise ! Enfaite je ne sais pas ce qui me fait le plus rire : les commentaires de personnes se disant vegan qui hurlent au scandale parce que « on peut trouver des protéines dans les plantes  » (gnagna, renseignez vous sur les aminogrammes) ou alors le fait que des vegan, personnes qui sont censé être ultra respectueux de la gente animale selon leur idéologie, garde captif un chat qui est, contrairement au chien, un animal peu dépendant de l’homme… On reparlera de respect animal plus tard, d’accord ?

    Cordialement,
    Sarah

  15. C'estToiLeChat

    Bonjour, après avoir lu totalement l’article et les commentaires, je peux vous assuré un truc mon chat qui vie chez moi depuis bientôt 16 ans, mange de la viande et … de l’endive, de la salade vert ( iceberg et compagnie ), du fromage ( c’est pas moi qui lui donne, il le prend sans demander la permission ), enfin pour dire qu’un animal si on lui laisse le choix mange de tous. Sinon j’ai un chien qui adore les tomates et les concombres et tous légumes qui soit mais un bon steak passe avant tous.

    Bisou à tous les pitis animaux.

    1. Agathe

      Les chats adorent également les courgettes cuites, on les conseille souvent en complément d’un régime amaigrissant pour les chats un peu boulimiques, cela permet de réduire l’apport calorique tout en apportant de la satiété 😉
      Les rations ménagères classiques pour chiens et chats comprennent de la viande et des légumes, pour assurer l’apport en vitamines et minéraux.

  16. Karine

    J’aurais aussi de sérieux problèmes si je me nourrissais uniquement de ces aliments ! Un régime végétalien est adapté du moment qu’il est équilibré, c’est pourquoi de nombreux animaux (dont les humains 😉 ) vivent en bonne santé en suivant ce régime alimentaire

  17. Aurélie

    Merci oh grand merci!
    Enfin un commentaire (oui long mais super intéressant!) qui donne le sourire.
    Je ne dirais pas mon régime alimentaire, car je ne pense pas que cela soit mon seul caractères pour me présenter ou alors il est au même rang que : je suis blonde ou j’aime les radis…bref je m’écarte un peu du sujet là n.n »
    Je trouve ton commentaire très bien construit, de plus tu argumentes avec une réalité biologique; les animaux dit « carnivores » ont besoin de cette AA appelé taurine qu’ils ne peuvent pas produire.
    Tout comme les humains qui ne peuvent pas produire toutes les AA dont ils ont besoins, mais contrairement à nous, qui pouvons (donc c’est BEL ET BIEN un CHOIX, c’est pas une OBLIGATION car devoir n’est pas pouvoir) combler ce manque via une alimentation végétale ( Le soja et quinoa étant les seuls aliments où l’on peut y trouver toutes les AA dont notre organisme dépend) , les carnivores ne peuvent pas trouver de la taurine ailleurs que dans la viande (comme tu l’as si bien expliqué) .
    De plus, l’alimentation vegan et végétalienne ( ressemblant mais différent) est *pas taper* une alimentation carencée *pas taper bis* , Je m’explique, la vitamine B12 est essentielle au fonctionnement normal du cerveau (elle participe à la synthèse de neuromédiateurs), du système nerveux (elle est indispensable au maintien de l’intégrité du système nerveux et tout particulièrement de la gaine de myéline qui protège les nerfs et optimise leur fonctionnement) et à la formation du sang. Or cette Vitamine B12 ne ce trouve que dans les produits animales (œuf, rognon, foie, crustacés) . Certes certaines céréales sont enrichies par manipulation (industrielle ou scientifique) mais le corps les absorbe mal, du coup : Pas de produits animales + carences = anémie et macrocytose .

    TOUT ça pour dire, que l’alimentation est un choix propre à chacun, avec ses effets bénéfiques et délétères plus ou moins grand. On devrait se nourrir selon son envie-besoin-idéologie sans que cela soit sujet à débat…
    Bref je vous souhaite à tous une bonne journée et surtout , PEACE!

  18. Anouk Ramseier

    Je pense qu’au-delà de toutes les bagarres vegan/non vegan qui à mon sens sont secondaires, l’idée que voulait véhiculer cet article (?) est contenue dans sa première phrase qui est le réel danger des idéologies (quelles qu’elles soient) lorsqu’elles sont appliquées en mode « jusqu’au-boutiste » et sans discernement … Et surtout sur des sujets incapables de s’exprimer et/ou de possibilité de s’opposer à cela. Parlons des chatons ou chiots Vegan (une aberration qui s’apparente à de la maltraitance animale !) parlons des enfants embrigadés dans des sectes, parlons des enfants soldats… Et de mille autres choses débiles 🙁 Bref ne nous battons pas sur ce qui ne forme pas l’essentiel du sujet.

  19. Labiscotte

    T’sais ça me rappel l’article de la tribu des carnivores, disant que : « La plupart des végétaliens nourrissent leurs animaux de compagnie de la même manière qu’eux ». Mais voui bien évidemment. Je me sens tellement comme « la plupart ».

    Ça me rappelle la polémique de trois bébés sur des centaines et des centaines de bébés vegans qui avaient nourris au lait d’amande, l’enfant était mort, méchante secte vegan empêchant les gens de manger équilibrés voyons. MAIS qui nourris son bébé au lait d’amande ? C’est bien de faire passer les petites communautés pour des débiles. Ben non c’est pas vrai. (Tu sais c’est un peu pareil que de préciser la nature sexuelle d’une personne ou la religion de quelqu’un en cas d’agression, tu peux aussi tuer un chaton en lui empoisonnant doucement les reins avec de l’éco+).

    Et si on ne peu pas allaité nous-même il existe des laits maternisés végétales en poudre pour nourrissons intolérants au lactose (oui le lait en poudre pour bébé est du lait de vache avec ajout de vitamines, tu nourris ton bébé de lait de vache il va tout pareillement risquer de mourir qu’avec du lait d’amande ou de riz ça va de soit, mais personne en parle, parce que c’est mieux, le vegan est con de toute façon non ?).

    Enfin je sais pas, ça me fait rire car ce genre d’article nourris juste une polémique et des généralités.

    Au passage : le chat et le chien a été conçu par l’homme, pour nous, pour nos propres petits principes égoïstes. La plupart des croquettes, malheureusement, (sauf si tu met 70€ à chaque fois et encore) sont faites de sous produits animales (d’ailleurs quand c’est marqué 4% de viande on se demande avec quoi c’est fait, sabot, plume, os, animaux euthanasié, très très carnivore tout ça et surement particulièrement meilleur pour la santé) et un complément vitaminés. Un chat peu-être nourris végétariens, mais sur une seule condition : croquettes veganes à la taurine vitaminés, souvent cher d’ailleurs, mais pas plus dégueulasse, surement bien meilleure que du Friskies (le doux fumet de cette marque magique).

    Oui je nourris mon chien végétalien. Oh my god avant de faire polémique :
    « ce n’est pas naturel » -> Le chien et le chat a été modifié pour nos p’tits besoins d’humain frustrés, sans chercher a respecter si c’était naturel d’engendrer de telles modifications, (le bulldog est un chien hyper équilibré physiquement entre les problèmes de respiration et ronflement). En effet nourrir son chien avec un poulet modifié pour grossir plus vite respecte la nature (désolé). Quand aux préférences elles ont surtout acquises, un chiot qui mange barf, sera attiré par du barf, croquette pareille, nourriture vegan idem.. Temps que mon chien trouve ça bon et surtout que ça couvre ses apports polémiques closes.

    Cherchez ce qui est naturel ou non, ça n’est pas naturel, temps QUE TOUS LES APPORTS sont couverts, on parle pas de patate au lait d’amande, foutage de gueule level 1 milliards mais ou d’une alimentation maison riches + complément pour chien vegans couvrant tous les apports journalier ou des croquettes végétaliennes, le reste on s’en fout temps que la santé est là. Mon chien est en bonne santé, il a dix ans, il a un beau poil, d’ailleurs il adore sa bouffe, il adore (si, si) je vais détailler le repas je pense que tout le monde s’en fout, à de belles selle, et ne souffre plus de soucis de calculs urinaires (merci, merci royal canin pour ce cadeau je vous aimes -500€ et une grosse dose de peur de perdre mon toutou surtout).. il bois plus d’ailleurs. J’ai une liste de contact vegan dont leurs animaux vont voir des vétos (qui savent qu’ils mangent des croquettes végétariennes, ils ont pas fait appel à sos maltraitance), les animaux sont en bonne santé donc NO problem.

    Fin du chapitre, je vous aimes gros bisous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* = Champ requis