What are you looking for?
Les chats aussi ont une mémoire épisodique
1 mars 2017
1162 visites

Les chats aussi ont une mémoire épisodique

La mémoire des chats pourrait fonctionner de la même manière que celle des humains et celle des chiens, qui peuvent se souvenir des détails des expériences passées.

Une étude de chercheurs hongrois avait démontré l’automne dernier que les chiens ont la capacité de se rappeler d’événements passés. Des chercheurs japonais aurait fait la même découverte chez les chats. Ils ont testé 49 chats domestiqués pour savoir s’ils pouvaient conserver des souvenirs d’une seule expérience passée. L’étude a été publiée dans le numéro de Janvier 2017 de Behavioral Processes.

L’équipe de recherche a testé les chats en les faisant manger dans des bols. Dans la première étape, ils ont laissé quatre bols ouverts avec de la nourriture et ont permis aux chats de manger de deux d’entre eux. Les bols ont été vidés de nourriture et 15 minutes plus tard, les chats ont exploré les bols vides. Les chats furent laissés une troisième fois face à deux bols contenant de la nourriture, un troisième contenant un élément non comestible, et un dernier étant vide. Les chats ne pouvaient manger que d’un seul bol.

Les résultats ont montré que « les chats ont d’abord reniflé le bol dont ils ne s’étaient pas servis et ont passé beaucoup plus de temps sur celui-ci que sur les autres ». S’intéresser davantage aux bols qu’ils n’ont pas utilisé démontre que les chats ont en mémoire les informations « quoi » et « où ». Ils n’éprouvaient pas le besoin de retourner explorer les bols dans lesquels ils avaient déjà mangé puisqu’ils en connaissaient déjà le contenu. Ce qui suggère que les chats utilisaient là un souvenir enregistré, issu d’une précédente expérience. Pour les chercheurs, cela pourrait signifier que les chats sont capables de mobiliser des souvenirs sur demande, et potentiellement pourraient utiliser leurs bons souvenirs pour se divertir.

Ces résultats sont étroitement liés à ceux d’autres études, qui expliquent le stress éprouvé par les chats lors de visites vétérinaires par le souvenir d’anciennes expériences traumatisantes. Aussi, mettre en place des visites laissant un souvenir positif aux chats pourrait améliorer les visites suivantes et les rendre moins craintifs.

En parallèle aux recherches sur leur mémoire, les recherches sur la psychologie des félins pourraient permettre aux propriétaires de mieux les comprendre et donc d’améliorer leurs relations avec eux.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* = Champ requis