What are you looking for?
Les chats préfèrent les humains à la nourriture
9 avril 2017
1141 visites

Les chats préfèrent les humains à la nourriture

Les chats, êtres ingrats et solitaires, ont une relation utilitaire aux humains… C’est ce que les personnes qui les connaissent peu pensent communément. Mais l’étude de trois chercheuses de l’université de l’Oregon remet largement cette légende en cause. Publiée dans la revue Behavioural Processes, elle démontre que les félins domestiques apprécient réellement les relations sociales avec les humains.

Les scientifiques ont étudié le comportement d’une trentaine de chats provenant de refuges ou de familles. Elles ont soumis tous les félins à quatre catégories de stimuli : une interaction avec un humain, de la nourriture, un jouet ou une odeur. Elles ont ensuite mesuré le temps passé à interagir avec chaque stimulus pour tous les animaux. Lors d’une session finale, tous les stimuli ont été rassemblés dans une même pièce afin de voir lequel obtenait la préférence du chat.

Si les scientifiques ont noté de nombreuses variations d’un animal à l’autre suivant sa personnalité, les résultats montrent que la grande majorité des chats s’est dirigée vers l’humain, avant même de s’approcher de la nourriture. 50 % de tous les félins étudiés ont préféré s’approcher et interagir avec une personne alors qu’ils pouvaient accéder à de la nourriture, un jouet ou à une odeur.

Mais les chercheuses ne se sont pas limités à ce résultat : elles ont également analysé les variations de préférence pour chaque stimulus. Ainsi, les expérimentations menées dans la catégorie « interaction avec un humain » ont prouvé que les chats préfèrent jouer avec une personne plutôt que de l’écouter parler. Cependant, les chercheuses n’ont pas noté de préférence entre le jeu et les caresses.

Concernant la nourriture, ces animaux préfèrent en majorité (et sans réellement de surprise) manger de vrais morceaux de thon ou de poulet que de la nourriture aromatisée. Sinon, il semblerait que les jeux mobiles aient la côte chez nos amis félins. Ces derniers les préfèrent largement aux souris en peluche ou aux jouets munis d’une plume. Enfin, inutile de présenter l’odeur d’un congénère ou d’une gerbille lorsqu’un matou dispose d’herbe à chat : l’odeur de ces végétaux attire ces félins comme aucune autre.

Comme toujours, mieux connaître les raffinements du comportement félin et ce qui plaît le plus aux chats permettrait non seulement de les motiver plus efficacement lors d’expériences scientifiques, ou tout simplement lors d’un visite chez le vétérinaire, mais aussi d’enrichir le quotidien des chats vivant en refuge, en leur ménageant davantage d’interactions avec les humains.

(source : NewStat, Sciences & Vie)

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* = Champ requis