What are you looking for?
Une tigresse de Sibérie relâchée dans la nature en Russie
6 mai 2017
1201 visites

Une tigresse de Sibérie relâchée dans la nature en Russie

Le 29 avril 2017, Filippa, une jeune tigresse de Sibérie, a été relâchée dans la nature en Russie après presque deux années de réhabilitation. Elle a été élevée et a appris à survivre dans son habitat naturel au sein du Centre pour la réhabilitation et la réintroduction des tigres et autres animaux rares (PRNCO Tiger Center) soutenu par IFAW (le Fonds international pour la protection des animaux).

Filippa, 90 kilos, est en excellente condition physique et a réussi tous les tests requis pour son retour à la liberté. Elle a été équipée d’un collier GPS permettant de la surveiller après sa remise en liberté et pendant son adaptation à la vie sauvage.

Le Sanctuaire naturel de l’état régional de Dichun (Dichun Regional State Nature Sanctuary) a été sélectionné précisément pour son site de lâcher, après une recherche approfondie du Service fédéral de surveillance des ressources naturelles et d’IFAW.

En 2015, Filippa a été trouvée alors qu’elle n’était qu’un tigreau décharné et orphelin, sa mère ayant été très probablement tuée par des braconniers. Elle a été découverte par des habitants du village de Filippovka, dans le district de Khasansky, à la frontière du parc national « Terre du léopard », et baptisée Filippa. Le personnel du parc national a confié le tigreau au PRNCO Tiger Center où son état a rapidement montré des signes d’amélioration. Le matériel vétérinaire et les denrées alimentaires nécessaires à sa réhabilitation ont été fournis par l’organisation non commerciale autonome « Amur Tiger Center ».

Filippa est maintenant une chasseuse aguerrie, prête pour la vie en liberté. « La réhabilitation des grands carnivores est un processus comportant plusieurs étapes dont deux sont particulièrement essentielles. La première consiste à assurer la survie de l’animal blessé. En effet, en captivité un animal sauvage subit un stress et un inconfort considérables. Cette étape est déterminante pour la réussite de la réhabilitation ainsi que de la préparation à son relâcher. La seconde concerne la remise en liberté proprement dite. Après un an et demi de soins en captivité, les tigres se retrouvent une fois de plus dans un nouvel environnement : la liberté totale dans la nature. Les premières semaines suivant leur relâcher sont également critiques pour les jeunes tigres qui doivent commencer à prendre des décisions seuls, à s’adapter et à faire face aux dangers. Bien sûr, pendant cette période, nous nous inquiétons beaucoup pour nos « jeunes diplômés », mais lorsque l’on sait que Filippa sait désormais faire face aux défis, nous avons envie de croire qu’elle trouvera sa place dans la nature », a déclaré Ekaterina Blidchenko, zoologue au PRNCO Tiger Centre.

« Quand on voit un animal sauvage rare retourner à la nature, on se sent à la fois heureux et très inquiets ! Nous sommes ravis d’être impliqués dans cette importante mission et espérons que Filippa aura une vie longue et en pleine santé à l’état sauvage », a déclaré Masha Vorontsova, directrice d’IFAW Russie. La surveillance continue de Filippa sera assurée par le Service de la conservation et de la gestion des ressources fauniques de l’oblast autonome juif.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

* = Champ requis