Un touriste tue, mange une pieuvre… et éteint peut-être une espèce !

A méditer avant de jouer les apprentis pêcheurs cet été pendant vos vacances…

Un touriste américain, Labros Hydras, 49 ans, en vacances en Grèce avec sa famille, a repéré en bord de mer ce qu’il a cru être une pieuvre à 6 tentacules. Se sentant une petite faim et une petite envie de meurtre, il a tiré la bête hors de l’eau, et l’a assommée contre un rocher jusqu’à ce que mort s’en suive. Devant le refus du tavernier local pour la lui cuisiner, Hydras s’est donc débrouillé seul pour se mitonner sa pieuvre avec une rondelle de tomate et un peu de citron. De retour à la maison, il s’amuse à faire quelques recherches sur le Net… pour découvrir que son plat de midi était en fait le 2ème spécimen jamais vu AU MONDE d’une espèce très rare de pieuvre, nommée « hexapus » à cause de ses 6 membres.

#fail

Là, on peut tous dire bravo.

« Ca avait le goût d’une pieuvre ordinaire, mais là je me sens très mal« , avouait le touriste aux médias locaux. « Quand on l’a attrapée, il n’y avait rien qui pouvait nous faire penser que c’était un animal très rare. Je me suis dit que c’était simplement une pieuvre ordinaire née avec 6 tentacules au lieu de 8. On vient en Grèce chaque année et c’est la première fois que ça nous arrive« .

Hexapus : Avant. Après. Franchement, ça fait mal au coeur.
Hexapus : Avant. Après. Franchement, ça fait mal au coeur.

Hé mec, tu ne pouvais pas simplement lui foutre la paix ? Question bête hein.

En guise de pénitence, Hydras souhaite soumettre ses magnifiques clichés de vacances aux scientifiques, afin de les aider dans leurs recherches sur cet animal si rare… (et donc qui le sera peut-être encore plus).

La seule hexapus jamais vue avait été découverte au Pays de Galles en 2008. « Henry » avait alors passé sa vie au Blackpool Sea Life Center, en Angleterre. A l’époque, les scientifiques de l’aquarium avaient expliqué à l’AFP n’avoir jamais répertorié un tel animal.

r-playing-with-octopus-large570-2679965

Récemment, un biologiste marin a émis quelques hypothèses sur l’étrange morphologie de cette pieuvre : « C’est très rare de trouver ce spécimen. Toutes les thèses sont possibles. Ce n’est d’ailleurs pas forcément une espèce différente, mais peut-être simplement une pieuvre qui a perdu 2 tentacules et s’en est bien remise ». Pas pour longtemps la pauvre…

Note pour plus tard : ne JAMAIS au grand jamais manger, non, tuer une bête dont on ne sait rien. Au risque d’éteindre une espèce. Si vous avez faim, allez vous mettre à table à la paillote du coin. Et laissez les bestioles tranquilles.