Le catnip, le cannabis des chats ?

Pourquoi aime-t-on autant les chats ? Parce qu’ils sont comme nous !

Comme la plupart des animaux vertébrés, les chats ont une anatomie pas si éloignée de la nôtre (à quelques détails près), et comme nous, ils peuvent être sensibles à certaines drogues…

Le cat-nip ? De l’herbe à chat ou du cataire !

Ainsi, lorsqu’on observe des chats domestiques en train de lécher ce qu’on appelle communément du « cat-nip » chez nos amis anglo-saxons, et qu’on appelle chez nous cataire ou herbe à chat, pas moins de 70% d’entre eux éprouvent une sensation euphorisante, d’après NatGeo Wild. L’explication ? L’herbe à chat contiendrait certaines huiles aromatiques et un principe actif appelé nepetalactone, qui aurait un effet « tripant » sur nos copains félins, surtout lorsque les feuilles de cette herbe sont effritées. L’effet serait plus que semblable à celui du cannabis…

Ainsi, certains chats placides d’ordinaire peuvent devenir agressifs, et les chats tendus peuvent devenir au contraire très décontractés… D’autres encore bavent, « voient » des choses (encore que là-dessus, aucune preuve ne soit formelle)… Mais d’une façon générale, les chats ayant consommé du cat-nip sont plus joueurs et gais.

Le cat-nip aurait des propriétés aphrodisiaques

Autre effet intéressant : le cat-nip aurait des propriétés aphrodisiaques, à cause justement de la nepetalactone qui imite les phéromones contenus dans l’urine des chats harets mâles…

Chez les grands félins, tigres, panthères, lynx sont aussi sensibles au cat-nip que les chats domestiques. Les lions en revanche affichent un flegme à toute épreuve (sans doute par paresse!)

« C’est intéressant d’étudier cela, car cela montre que le lien social est très important, et tout ce qui peut contribuer à le rendre plus facile est utile. Tout ce qui peut contribuer à rendre la hiérarchie moins rigide est attirant du point de vue de l’animal, et par un effet boomerang, il peut avoir envie de recommencer », explique un chercheur dans ce reportage de NatGeo Wild (ci-dessous) :

Il y a quelques années, les créateurs de South Park avaient évoqué les effets du cat-nip avec humour dans un épisode intitulé… « Orgie de chat » (voir à partir de 22 ») :