Quand la maison brûle…

L’impact environnemental d’une catastrophe naturelle se mesure, chez les humains, à la perte de leurs proches et de leurs biens. Mais pour des milliers d’animaux, lorsqu’un incendie, par exemple, se produit, c’est non seulement leur « maison » qu’ils perdent, mais surtout tout un monde.

Cette photo poignante d’un koala a été prise en janvier dernier, près de la ville de Gumeracha au sud de l’Australie, après qu’un incendie ait ravagé une forêt Il a fallu près de 600 pompiers pour lutter contre le feu, et de nombreux animaux sauvages et de ferme sont morts malgré tout.

jeremy-koala-fire
Photo by Brad Fleet

Il ne reste plus rien, plus de feuilles, plus d’herbe. Et très peu d’animaux. Heureusement, parmi eux, et notamment dans la population locale de koalas, beaucoup ont pu être sauvés, comme Jeremy, baptisé ainsi en l’honneur du pompier qui l’a sauvé, et qui a été relâché dans la forêt après avoir été soigné pour ces brûlures.

L’animal s’est très vite remis de ses blessures, d’autant plus qu’il avait… des gants !

koala-jeremy-gants
Jeremyle koala avec des gants