Chanel, « une femme libérée »

Thierry Bedossa est un amoureux des animaux, nous le savions tous déjà. A la clinique de Neuilly, ses compagnons sont libres, ils participent activement à la vie quotidienne de l’entreprise, connaissent le personnel, sont autonomes, respectueux, mais aussi respectés. Une des règles primordiales est de prendre en compte leurs besoins, tant biologiques que sociaux.

Dans sa famille animale, il y a une individualité qui tient une place de choix, c’est Chanel, petite chatte de 5 ans, extrêmement gracile et intelligente. Ses interactions avec les humains le prouvent : Chanel identifie très vite les amis de Thierry, les habitués, ceux qui aiment les animaux, ceux qui y sont indifférents, et se lie avec eux en conséquence. Elle a un rapport aux humains très particulier, presque mimétique.

« Chanel vit dans un milieu socialement super stimulant, explique Thierry. Elle est donc très heureuse parce qu’elle peut vivre de nombreuses expériences. J’ai 3 chats, des chiens, mais Chanel et moi avons développé une relation d’affinités et de complicité très forte. Durant mon temps privé, elle est toujours avec moi, toujours disponible. Elle dort avec moi, me regarde, me parle… Quand elle est en chaleur, elle me cajole plus que d’habitude… puis va vivre sa vie. Elle a un comportement très étonnant pour un animal, on dirait une femme… du 21ème siècle ! Parfois je trouve d’ailleurs que c’est ma femme idéale ! »

Chanel la chatte
Crédit photo : E. Carre

Chanel a en effet une particularité pour un animal domestique, surtout femelle : elle n’est pas stérilisée. « C’est un choix personnel concernant mes animaux, je respecte leur intégrité. J’estime ne pas avoir le droit de porter atteinte à cela. » Et cela joue beaucoup dans la nature de Chanel, très femme, voire femme émancipée et libérée :

« Chanel a donc 5 ans, et depuis qu’elle est mature, une fois par an, elle part se trouver un mâle, ce qui dans un milieu urbain est un exploit. Mais elle y arrive toujours. La première fois, elle a mis 10 jours. La deuxième année, 2 jours. La troisième, 2 heures. Elle a des chaleurs toute l’année, mais elle n’agit ainsi qu’une fois par an, comme un planning familial. Elle a une démarche très réfléchie, et je trouve ce côté femelle qui a des objectifs assez fascinant. Elle va droit au but, et adore s’occuper de ses chatons. Chaque année en l’observant j’apprends un peu plus de choses sur ce comportement, que j’attribuerais plus naturellement à l’homme, mais pas à une bête. Pourtant, Chanel se comporte ainsi, et je n’ai encore trouvé aucune explication à cela. »

Super-Maman

img_0058-300x300-7557812

Posté sur l’Instagram de @lucienthefrenchcat 🙂

Très libre et décidée quand il s’agit de se choisir un « mari », Chanel n’en est pas moins une mère extrêmement attentive avec ses portées successives :

« Elle est très maternante, c’est une excellente mère à tous les stades de la vie de ses chatons. Les deux premières semaines, elle leur tient chaud, les nourrit, les materne en les léchant par cycle de 24h, ce qui est une mesure d’hygiène mais un acte qui stimule aussi le transit intestinal des petits. Et elle les garde farouchement contre les intrus ».

Malheur aux compagnons chiens de Thierry d’ailleurs s’ils s’approchent en toute naïveté du panier ! Pour l’avoir vue dans l’action, Chanel sait se métamorphoser en ninja si les truffes humides trempent trop près des petits…

Au fil des semaines, quand ils sont plus aguerris, Chanel leur donne de l’autonomie et participe à leur éveil psychique et moteur. Elle les accompagne partout dans cet univers diversifié et stimulant qu’est la clinique.

« Elle a surtout une excellente technique d’éducation : elle les laisse aller à la découverte de tout, mais elle est archi vigilante. Elle surveille tout. »

Crédit photo : E.Carre
Crédit photo : E.Carre
Chanel et son chaton aux aguets face à Hayat (dans le reflet) Crédit photo : E.Carre
Chanel et son chaton aux aguets face à Hayat (dans le reflet) Crédit photo : E.Carre
Portrait de famille. Crédit photo : E.Carre
Portrait de famille. Crédit photo : E.Carre

« En fait, elle les laisse apprendre par ‘essai-erreur’, ce qui est le meilleur des apprentissages. C’est idéal par exemple pour des enfants, puisqu’on ne les empêche pas de vivre des expériences et d’en tirer des enseignements. Ce que de nombreux parents ne savent pas toujours mettre en pratique, cette petite chatte le fait, instinctivement. C’est pour cela que j’ai coutume de dire que mes bêtes me donnent des leçons d’humanité ! »

Fausses morsures, soumissions avec le poids du corps, dans le jeu aussi, Chanel est très présente et très vive :

Crédit photo : E. Carre
Crédit photo : E. Carre
Crédit photo : E.Carre
Crédit photo : E.Carre
Crédit photo : E. Carre
Crédit photo : E. Carre

A ce jour, tous les chatons de Chanel sont sevrés et ont trouvé une famille. Pour le petit dernier, un noiraud très vif, le matin où nous avons pris ces photos lui a permis de partager avec sa mère encore quelques moments de jeu et de câlins. L’après-midi même, il partait rejoindre sa nouvelle famille… celle de l’ex-shah d’Iran !