Chris le mouton : avant-après !

La photo avait fait le tour du monde, tant l’effet était saisissant : celle d’un mouton mérinos qui avait perdu son troupeau il y a plusieurs années en Australie, près de Canberra, et a été enfin retrouvé par la RSPCA australienne.

Le mouton, depuis baptisé Chris, portait environ 40 kg de laine sur lui, qui le gênaient énormément pour marcher, peut-être même pour faire ses besoins, et pouvaient abriter de multiples infections et parasites. Pour s’assurer que le mouton était en bonne santé ou avait besoin de soins, pas le choix : il fallait le tondre. Seul problème : Chris n’avait pas été approché par des humains depuis longtemps ; la tonte, forcément longue et laborieuse, risquait de lui causer un stress assez violent pour entraîner sa mort.

Chris le mouton : plus de 40 kg le laine !

Tammy Ven Dange, la responsable de la RSPCA de Canberra, a ainsi lancé un appel sur Twitter pour trouver le meilleur tondeur de moutons du pays !


C’est finalement Ian Elkins, le champion des tondeurs australiens, vainqueur de plusieurs concours nationaux (110 d’après ABC!), qui a répondu à son appel et s’est chargé de tondre Chris ! Le mouton a été légèrement anesthésié avant la tonte afin de lui épargner tout stress inutile.

Work in progress

Voici des photos (impressionnantes) de Chris avant la tonte :

Chris pendant la tonte :


On commence à y voir plus clair !

Et voilà le travail ! L’opération aura pris 45 minutes. Notez que le « rose » n’est pas du sang mais un produit antiseptique :

Le tondeur et le vétérinaire ont estimé que Chris avait accumulé l’équivalent de laine produite en 5 ans ! Autant dire que le tondre était une mesure d’urgence pour son bien-être. Pourtant, la RSPCA a reçu des commentaires désapprobateurs de personnes qui estimaient que tondre le mouton relevait de la cruauté envers les animaux… Ce à quoi Tammy Ven Dange, la responsable, a répondu « que si cela était fait correctement, on ne pouvait pas parler de cruauté. Ne pas le tondre aurait été véritablement cruel, puisque sa race le porte à produire de la laine en grande quantité. Si elle n’est pas tondue, elle finit fatalement par le gêner.

A la recherche des moutons perdus

Le cas de Chris n’est pas unique. En 2004, un mouton néo-zélandais avait été découvert après une « fugue » de 6 ans. Il avait été retrouvé dans une grotte avec 27 kilos de laine non-tondue ! Baptisé « Shrek », ce mouton devenu un véritable personnage national avait finalement été tondu et les profits générés par la vente de sa laine reversés à des associations. Shrek est mort tranquillement en 2011.