Pendant ce temps, au Canada, les caribous migrent

Mi-novembre, le Journal de Montréal a publié des photos saisissantes de la migration annuelle des caribous du troupeau de la Rivière-aux-Feuilles à la Baie-James.

C’est une photographe amateure, Sandra Rowe, qui a capté les images. Elle passe deux semaines par mois à la Baie-James pour travailler à l’aéroport local de LG3. Alors en route, elle a été très surprise de voir une grande partie de ce troupeau qui migre généralement plutôt au mois de décembre. «Il en est passé plusieurs milliers durant la fin de semaine sur la route Transtaïga. La migration peut durer environ deux semaines. C’est très impressionnant à voir», a-t-elle raconté au Journal de Montréal.

Il faut dire que le troupeau de la Rivière-aux-Feuilles compte environ 400 000 individus. Chaque année, ils migrent vers le sud à la recherche de nourriture pour passer l’hiver. Cette année, les caribous ont été si nombreux à transhumer qu’ils ont ralenti la circulation automobile, d’autant que de l’avis de Canadiens aguerris, cela fait plusieurs années qu’ils n’étaient pas passés dans ce secteur.

« Me rendre au travail me prend habituellement 25 minutes. Au plus gros de la migration, ça peut me prendre 45 minutes. On doit se faufiler à travers les bêtes. C’est quand même moins pire que la circulation à Montréal! »

9f532760-4ef9-4786-8a44-39a56f893298_jdx-no-ratio_web-9547062

Photo : Sandra Rowe

413f31bf-05b4-4cc2-b63a-33df77495899_original-9771391

Photo : Sandra Rowe

367f8a3d-935c-4d2c-8d0b-57a7c9649823_original-764x1024-7704652

Photo : Sandra Rowe

69a515fe-1971-40d7-8699-653c05049b22_original-9354930

Photo : Sandra Rowe