Un chien de 12 000 ans retrouvé en Sibérie !

Une exhumation incroyable a eu lieu en Russie :  un jeune chien, âgé de près de 12 400 ans, qui serait mort lors d’un glissement de terrain durant la période du Paléolithique supérieur, a été retrouvé en Sibérie. L’animal a été découvert particulièrement bien conservé par la glace. Il est « préservé de la truffe à la queue, en passant par les poils » a précisé Sergueï Fedorov, de l’université fédérale du Nord-est à Yakutsk, au quotidien britannique The Daily Telegraph. Il a par ailleurs expliqué qu’une « IRM a permis de constater que 70 % à 80 % du cerveau étaient intacts ».

29bb022d00000578-0-image-a-13_1434617328905-1600x700_1-7698897

Le chien aurait peut-être péri lors d’un glissement de terrain.

C’est la première fois qu’un canidé ayant vécu à une époque si ancienne est étudié par des scientifiques. L’exceptionnel état de conservation de l’animal a permis de préserver non seulement son cerveau, mais aussi ses dents, ainsi que des bactéries et tiques restées emprisonnées dans sa fourrure. Leur analyse devrait permettre aux chercheurs d’en apprendre davantage sur cette lointaine époque, et notamment sur les micro-organismes qui vivaient alors en Sibérie.

sergei fedorov chien siberie 12000 ans
Exceptionnel état de conservation des crocs de l’animal

Les poils ont conservé des parasites dont l’étude sera fort utile aux scientifiques, les archéologues qui ont mis à jour cette momie étaient à la recherche d’éléments sur la domestication du chien par l’homme. Le début de l’autopsie a été filmée (attention ce n’est pas forcément ragoûtant mais c’est très intéressant!)