Le plus vieux chien du monde meurt à l’âge de 30 ans !

Maggie the Kelpie, une chienne australienne qui était possiblement la plus vieille de son espèce dans le monde, est morte aujourd’hui.

Son propriétaire, Brian McLaren, un éleveur laitier de la région de Victoria, a confirmé la triste nouvelle au journal Weekly Times : « Malgré ses 30 ans, elle se déplaçait encore bien la semaine dernière, elle se baladait de l’étable à mon bureau, grognait après les chats et bref, avait tout un panel de comportements canins« , explique-t-il. L’état de Maggie se serait très rapidement détérioré deux jours avant sa mort.

Agée de 30 ans, Maggie avait donc environ 200 ans en âge humain ! De quoi en faire sans conteste le chien le plus vieux du monde, à ceci près que son propriétaire avait depuis longtemps perdu ses premiers papiers… Impossible donc de vérifier avec certitude l’âge de Maggie. Mais à quelques années près… cela ne change rien au fait qu’elle ait atteint un âge canonique pour un chien !

Le titre de chien le plus vieux du monde a longtemps été tenu par Bluey, un autre chien de la région de Victoria, toujours en Australie, et qui était précisément un berger australien. Mort à l’âge de 29 ans et 5 mois, il aurait été acheté chiot par son propriétaire en 1910, et a vécu une belle vie de chien de berger jusqu’à sa mort en novembre 1939, selon le Guinness Book des records.

Brian McClaren pense qu’il faut désormais mettre la barre aussi haut : « Certains chiens atteignent l’âge de 30 ans alors que l’espérance de vie moyenne est de 11 ans pour les grands chiens. On doit pouvoir mieux les préserver aujourd’hui et allonger leur existence, j’en suis sûr !«

Ca nous laisse effectivement de l’espoir pour nos compagnons, que l’on souhaite toujours voir vivre le plus longtemps possible !