Chats stressés en refuge ? Une simple caresse peut changer les choses

L’année dernière, la revue Preventive Veterinary a publié une étude sur l’impact que des interactions positives, notamment par le toucher et la voix, pouvaient avoir sur les chats vivant en refuge.

Les chercheurs se sont intéressés à un groupe de chats rendus anxieux par la gestion ordinaire de leur refuge. Le groupe a été divisé en 2, un groupe expérimental et un groupe de contrôle. Les individus du groupe expérimental étaient caressés 4 fois par jour et la personne qui s’occupait d’eux leur parlait avec une voix aiguë. Les chats trop agressifs pour être touchés à la main étaient stimulés avec un bâton agrémenté d’une gomme. Le groupe de contrôle était également en présence d’un chercheur, sans être stimulés.

D’après les résultats, les chats du groupe expérimental étaient de bonne humeur et contents plus rapidement et plus souvent que les autres chats. Les chercheurs ont également noté des différences physiologiques : les chats stimulés produisaient plus d’anticorps et avaient moins de risques de maladies.

A noter que les interactions opérées étaient très progressives et contrôlées : le chercheur commençait par parler à l’animal, se tenait devant la cage puis l’ouvrait, avant de toucher le chat. Les caresses se faisaient d’abord sur les joues, puis sous le menton, entre les oreilles, à la suite de quoi le chercheur fermait la cage et quittait la pièce. Au bout d’une minute, il revenait et répétait l’opération, pour un total de 10 minutes d’interactions. A noter que le même chercheur réalisait les sessions.

Cette étude montre bien l’importance des interactions sociales positives. Pour les chats qui ont eu des expériences sociales avec les humains par le passé, des interactions contrôlées et prévisibles peuvent contribuer à diminuer leur stress et favoriser leur adoption.

Lire l’étude :
https://www.researchgate.net/publication/263316724_Effect_of_gentle_stroking_and_vocalization_on_behaviour_mucosal_immunity_and_upper_respiratory_disease_in_anxious_shelter_cats

(Source : Aspca.org)