51% des Français préfèrent leurs animaux à leurs amis

51% des Français préfèrent passer du temps avec leur chien ou leur chat plutôt qu’avec leurs amis, révèle un sondage publié vendredi 7 octobre.

« C’est un réconfort énorme et ils trouveraient leur vie bien triste sans leur chien ou chat« , selon cette enquête réalisée par OpinionWay à la demande d’Assuropoil, une compagnie d’assurance santé pour chiens et chats. « Au moins avec son animal de compagnie, on ne se fâche jamais ! »

L’animal est un confident

97% des personnes interrogées avouent lui parler, de la pluie et du beau temps, de leurs petits soucis, de leur journée, de leurs projets et même de leur vie sentimentale (essentiellement les jeunes âgés de moins de 35 ans). Mais, si la compagnie de l’animal est préférée à celle des amis, la famille remporte le duel haut la main, 64% des sondés disant de passer plus de temps avec elle, contre 35% tout de même qui privilégient Choupette.

Pour 43% des sondés, leur chien ou leur chat sont un réel soutien. Et, aujourd’hui, l’animal de compagnie est considéré comme un membre de la famille à part entière. Ainsi, 25% des personnes interrogées, majoritairement des femmes, avouent passer plus de temps avec leur animal que leur conjoint.

Même si 74% des Français préfèrent encore passer du temps avec leur bien-aimé plutôt qu’avec leur bête, à la question « Quelles réactions auriez-vous si votre futur conjoint n’acceptait pas votre animal de compagnie ? « , 40% répondent que ce serait rédhibitoire.

Plus surprenant, 37% saluent leur animal en premier en rentrant chez eux et 15% embrassent leur chien ou leur chat avant leurs enfants. Les parents avouent même être plus heureux de retrouver leur animal que leur(s) enfant(s) le soir (29% contre 21%). Et les Français sont généreux avec leurs bêtes. Chaque année, ils dépensent plus de 4 milliards d’euros pour eux. 40% offrent un cadeau pour Noël, ou pour l’anniversaire de leur compagnon à quatre pattes.

Cette étude, intitulée « La complicité des Français avec leurs chiens et leurs chats », a été réalisée à la mi-septembre auprès d’un échantillon de 1 048 possesseurs de chiens et/ou chats, issu d’un échantillon de 2 221 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas.

Thierry Bedossa était l’invité de BFM TV samedi matin pour commenter cette étude, en compagnie de deux de ces chiens exceptionnellement autorisés à venir sur le plateau 🙂