Une application pour trouver un dog-sitter

Tous les propriétaires de chien connaissent bien le problème : trop de travail, pas assez de temps, le chien qui s’ennuie, ou encore un lieu de vacances où il n’est pas le bienvenu… De plus en plus de pensions « cosy » se développent, mais pour certains chiens, ce n’est pas forcément la solution idéale (d’autant qu’elle reste parfois coûteuse).

Linkydog : l’application gratuite sur mobile pour les dog_sitter

Il y a un an, alors qu’il fait son jogging dans le bois de Vincennes, Nicolas Canteau, parisien trentenaire, se dit qu’il pourrait plutôt emmener des chiens avec lui pour leur dégourdir les pattes, plutôt que de repousser tous ceux qui lui sautent dessus en chemin ! Il met alors une affichette dans son immeuble en proposant d’emmener les chiens de ses voisins en cani-cross, ce qui a rencontré un franc succès. En quelques mois, Nicolas lance sa start-up, Linky Dog, et développe une application qui permettra aux particuliers de trouver un dog-sitter qui gardera ou promènera leur chien en leur absence, en toute sécurité.

11245264_10206627221139330_1160798624_n-6317309

Via KissKiss Bank Bank, Nicolas a déjà récolté 1291 euros sur les 7500 visés. Soutenez-le dans son projet !

Si LinkyDog constitue la première application mobile de dog-sitting entre particuliers en Europe, le service existe déjà depuis 2 ans aux Etats-Unis, où l’économie collaborative se développe plus rapidement. Le service existe déjà sur Internet, mais à des prix souvent prohibitifs.

Linky Dog : comment ça marche ?

Comment ça marche ? C’est très simple ! L’application propose un module de recherche qui recense les annonces des dog-sitters. Nicolas a développé trois niveaux de vérification des annonces, afin d’assurer un maximum de sécurité et de sérieux aux usagers :

  • validation du profil et de l’identité du dog-sitter
  • obligation d’organiser une rencontre entre le propriétaire et le dog-sitter avant la prestation éventuelle
  • avis des propriétaires sur le profil du dog-sitter (comme sur eBay)

Les dog-sitters décident des tarifs

L’application est gratuite, et LinkyDog n’intervient pas dans l’élaboration des tarifs. Si Nicolas laisse les dog-sitters libres de leur tarification, il peut leur donner des conseils sur une moyenne. Par la suite, les propriétaires payent directement leur dog-sitter, et Nicolas ne prélève qu’une petite commission de 9% sur les revenus des dog-sitters. 1% de cette commission est reversé à une association ; à ce jour, Nicolas est en lien avec Seconde Chance et Handi’chien.

En moyenne, comptez 8 euros pour une promenade simple, 16 euros pour une garde de nuit. Nicolas intègrera surtout une nouveauté, la promenade sportive (façon cani-cross avec un jogger ou un cycliste), mais doit encore en estimer le tarif.

[MAJ du 3/06/2016]

L’application LinkyDog est disponible depuis avril 2016 en téléchargement sur l’AppStore. La version pour Android est en cours de développement.

Aujourd’hui, Nicolas n’est plus tout seul dans l’aventure mais compte deux autres associés co-fondateurs, Samir et Giulia, elle-même propriétaire d’Argo, un Jack Russel qui adore les promenades avec les deux sportifs de l’aventure !

Le système de l’application a connu quelques ajustements : ainsi, il n’est pas obligatoire pour les propriétaires de rencontrer le dog sitter, même si cela est fortement conseillé. La commission a un peu augmenté pour passer à 15%, toujours prélevé sur le dog sitter et non sur le propriétaire qui ne paie que le tarif affiché par le dog sitter. Dans le cadre des prestations de garde (chez le propriétaire comme chez le dog-sitter) et de promenade sportive, une assistance gratuite est incluse.

Enfin, le prix moyen d’une demi-heure de promenade sportive a été fixé à 12 euros, le dog-sitter restant néanmoins libre de la tarification, et 1% de la commission prélevée à chaque transaction sera reversée à des associations canines.